Skip to content

Le syndrome des jambes sans repos, quid de l’activité physique ?

02/09/2011

Le syndrome des jambes sans repos (JSR) est basé sur les critères diagnostiques suivant :

Critères essentiels :

    Besoin impérieux de bouger les membres, souvent associé à des sensations inconfortables et désagréables. Les membres supérieurs et les autres parties du corps sont parfois concernés.

    Apparition ou aggravation des symptômes lors des périodes de repos ou d’inactivité, particulièrement dans la position allongée ou assise.

    Soulagement ou rémission des symptômes lors des mouvements, tels que la marche ou l’étirement, au moins temporairement et aussi longtemps que dure l’activité. Toute activité intellectuelle soutenue permet également, dans les mêmes conditions de stopper ou empêcher la survenue des symptômes.

    Apparition ou nette aggravation des symptômes le soir ou la nuit.

 Critères complémentaires :  Mouvements périodiques des membres pendant le sommeil ou à l’état de veille, Antécédents familiaux, Réponse positive aux traitements dopaminergiques.

Critères annexes : Évolution de la maladie : habituellement sur un mode chronique avec des phases de rémissions spontanées, Perturbation du sommeil.

 Informations issues du site de l’Association Française des Personnes Affectées par le Syndrome des Jambes Sans Repos (lien)

La prévalence en France est d’environ 8,5%. Son existence est de moins en moins méconnue. Cette pathologie chronique engendre des atteintes secondaires importantes. Schlesinger et al 2009 ont montré qu’en comparaison à des sujets sains, les personnes JSR avaient un niveau de cholestérol plus élevé, un taux d’hématocrite plus faible, un tour de taille plus important. Une récente revue de littérature affirme que les sujets JSR sont quasiment deux fois plus touchés par des troubles anxieux et dépressifs  et témoignent d’une qualité de vie altérée (Ohayon et al 2011).

ACTIVITE PHYSIQUE

Sans avoir la prétention d’être exhaustif, seulement deux études traitent spécifiquement le sujet.

 La 1er étude randomisée contrôlée a montré qu’un programme de marche (30min, moyenne intensité, 3X/sem) couplé à des exercices de résistance (8 à 12 répétitions de 20 à 50% RMA) diminue l’intensité des symptômes JSR des la 6e semaine et aussi à la fin du programme (12 semaines). Limites : symptômes évalués par questionnaire, faible échantillon, absence de suivi, résultats à interpréter avec précaution car certains patients étaient sous traitement (Aukerman et al 2006).

 Une 2nd étude interventionnelle démontre qu’une pratique régulière d’activité physique aérobie (3X/sem, pendant 6 mois) améliore l’efficience du sommeil (mesuré par polysomnographie) et diminue significativement les symptômes JSR, chez des sujets non traités pharmacologiquement. Limites : Critère diagnostiques pas clairs, absence de groupe contrôle (Esteves 2007).

 Voici des personnes qui méritent d’être pris en charge, mais pour l’instant le médecine par les preuves ne fournit pas assez d’informations pour établir des recommandations dans le domaine de l’activité physique. Avis aux chercheurs, médecins, enseignant APA.

Références

Esteves, A. M., de Mello, M. T., Pradella-Hallinan, M., & Tufik, S. (2009). Effect of acute and chronic physical exercise on patients with periodic leg movements. Medicine and Science in Sports and Exercise, 41(1), 237-242. doi:10.1249/MSS.0b013e318183bb22

Aukerman, M. M., Aukerman, D., Bayard, M., Tudiver, F., Thorp, L., & Bailey, B. (2006). Exercise and restless legs syndrome: a randomized controlled trial. Journal of the American Board of Family Medicine: JABFM, 19(5), 487-493.

Ohayon, M. M., O’Hara, R., & Vitiello, M. V. (s. d.). Epidemiology of restless legs syndrome: A synthesis of the literature. Sleep Medicine Reviews, In Press, Corrected Proof. doi:16/j.smrv.2011.05.002

Schlesinger, I., Erikh, I., Avizohar, O., Sprecher, E., & Yarnitsky, D. (2009). Cardiovascular risk factors in restless legs syndrome. Movement Disorders, 24(11), 1587-1592. doi:10.1002/mds.22486

N’hésitez pas à réagir aux articles et à les partager sur facebook….

Un commentaire ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :