Skip to content

Le Groupe Oxygène, un programme de réduction de consommation de tabac chez l’adulte schizophrène basé sur l’activité physique adaptée et l’éducation pour la santé: étude de faisabilité

19/02/2013

Un article précédent présentait une revue de littérature concernant les bénéfices de l’activité physique adapté pour les adultes touchés par des troubles schizophréniques (Bernard et al 2012). Nous présentons aujourd’hui une étude française explorant l’effet d’un programme de marche associé à des séances de conseil sur la diminution de la consommation de tabac chez ces mêmes personnes. Ci dessous est rédigé un résumé en français de l’étude, et présenté le poster de l’étude. Cette étude de faisabilité a fait l’objet d’une publication ce mois ci dans la revue Archives of Psychiatric Nursing (Bernard et al 2013).

Le  Groupe Oxygène, un programme de réduction de consommation de tabac chez l’adulte schizophrène basé sur l’activité physique adaptée et l’éducation pour la santé: étude de faisabilité.

INTRODUCTION
Les sujets schizophrènes ont une espérance de vie de 15 à 20 ans inférieure à la population générale (Saha, Chant, & McGrath, 2007). La consommation de cigarette est le facteur le pluArchives of Psychiatric Nursings important des causes de décès prématurées chez les adultes schizophrènes (Brown & Mitchell, 2011). La consommation de tabac  est associée sur le long terme avec une aggravation de symptômes dépressifs chez les sujets schizophrènes (Kotov et al., 2010). De plus, les schizophrènes fumeurs ont des conduites de santé à risque significativement plus fréquentes en comparaison aunon fumeurs (alimentation faible en fibre, consommation de café, d’alcool élevée, niveau élevé de sédentarité) (Bobes et al.,
2010).
La consommation de tabac chez les schizophrènes est2 à 3 fois plus élevée qu’en population générale. Ils fument plus que les adultes touchés par d’autres troubles psychiatriques (de Leon & Diaz, 2005). Ces patientsfument 22 à 27 cigarettes par jour contre 14,5 par jour dans la population générale defumeurs (Poirier et al., 2002). L’extraction de la nicotine par cigarette est plus  élevée, l’inhalation de la fumée est plus profonde chez les malades atteints de schizophrénie(Tidey, Rohsenow, Kaplan, & Swift, 2005). De ce fait les concentrations plasmatiques de nicotine et de cotinine, sont plus importants même pour une consommation de tabac équivalente.
Les essais cliniques évaluant l’efficacité de traitements (pharmacologique et/ou psychothérapeutique) dans le cadre de l’arrêt du tabac chez des personnes schizophrènes obtiennent de faibles taux de réussite à 6 mois (Tsoi, Porwal, & Webster, 2010). Ces résultats pourraient s’expliquer par un niveau d’intensité plus marquée des symptômes de sevrage connus : dysphorie, anxiété, insomnie, troubles de la concentration, irritabilité,
craving (envie irrépressible) (Gotlieb et al., 2007). Le niveau de craving est beaucoup plus important 15 minutes après la dernière cigarette chez les schizophrènes fumeurs en comparaison à des fumeurs sans comorbidité (Lo et al., 2011).
Les sujets schizophrènes seraient particulièrement  touchés par des troubles cognitifs transitoires liés au manque de nicotine : atteinte  de la mémoire de travail visuo-spatiale, de la fonction exécutive et augmentation des troubles  de l’attention (Dollan et al., 2004, Cullan
et al., 2008).
Il apparait alors intéressant de développer des approches de réduction de consommation (McChargue et al. 2002). Nous souhaitons tester la faisabilité et les résultats obtenus d’un programme de réduction de consommation de tabac couplant éducation pour la
santé et activité physique.

METHODE
Nous avons recruté des sujets adultes correspondantaux critères diagnostiques de la schizophrénie du DSM IV. Les mesures suivantes été menées : monoxide de carbone, le niveau de dépendance (Fagerstrom), le niveau de dépression et d’anxiété  (HADS), le sentiment d’efficacité personnel à l’arrêt du tabac, la motivation à l’arrêt (Q-MAT) et l’indice de masse corporel. Les évaluations a été réalisée à t0, t+8 et t+12semaines. Le programme du groupe Oxygène est présenté dans letableau 1 et 2. Le conseil à la diminution de consommation était basé sur la modèleTransthéorique de Prochaska (Prochaska et al. 1992).

RESULTATS
Le taux de participation aux séances est de 81,3% (avec un maximum de 3 absences). Le test de Wilcoxon apparié montre une diminution significative du nombre de cigarettes fumées (p<.04) et du taux de CO expiré àt+6 (p<.005). Le niveau de motivation a significativement augmenté à t+6 (p<.018). A 12 semaines, on note une légère augmentation de la consommation et du CO expiré mais cela reste  non significatif. Le tour de taille, l’IMC, le niveau d’anxiété et de dépression n’ont pas été modifiés à t+6 (voir tableau ci-dessous).

DISCUSSION
Ce programme est réalisable avec des sujets schizophrènes et semble apporter des bénéfices à court terme sans prise de poids, ni modification du traitement et de l’humeur. Cependant, l’absence de groupe contrôle, la faible  taille de l’échantillon et l’absence de randomisation sont des limites importantes qui ne permettent pas de généraliser l’efficacité de ce programme. Cette étude nous permet d’envisager, dans l’avenir,la mise en place d’une étude randomisée contrôlée.

Bernard. P, Ninot. G. (2012) Bénéfices des activités physiques adaptées dans la prise en charge de la schizophrénie : revue systématique de la littérature. L’Encephale. doi:10.1016/j.encep.2011.07.001

Bernard P, Esseul E, Raymond L, Dandonneau L, Xambo JJ, Carayol M, Ninot G. Counseling and exercise intervention for smoking reduction in patients with schizophrenia: a feasibility study. Archives of Psychiatric Nursing Vol. 27, No. 1 (February), 2013: pp 23–31

Un commentaire ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :