Skip to content

Payer les gens pour qu’ils bougent, cela marche ?

05/09/2014

Basé sur les principes du conditionnement opérant ou de l’économie comportementale, des études ont exploré l’efficacité de récompenses matérielles ou financières dans le domaine de la perte de poids, du sevrage tabagique ou de la prise d’un traitement.

Qu’en est-il dans le domaine de l’activité physique (AP) ?

Kelley Strohacker a publié une revue systématique à ce sujet en 2014. Dix études ont été retrouvées.

dollarsLes auteurs ne peuvent conclure clairement, car le nombre d’études est faible et celles-ci sont très hétérogènes. Les récompenses matérielles ou financèrent semblent augmenter légèrement le nombre de sessions d’AP effectués par les sujets.

Voici quelques exemples :

Chez des adultes obèses, les investigateurs rémunéraient les séances de marche : ($1 par marche pour les 25 marches, $1.50 par marche pour les 50 suivantes marches, $2 par marche f pour les 50 suivantes marches, et $3 par les autres marches) pour le groupe expérimental. Le groupe contrôle ne recevait aucune indemnités. Résultats, l’adhésion aux séances était doublée pour le groupe rémunéré mais déclinait tout de même avec le temps.

Deux études ont testé la récompense de 5km (évalué par accéléromètre) de marche par une heure de télévision chez des enfants.

Une étude testait le principe de l’accès à une loterie pour le groupe expérimental, dont les objets à gagner avait une valeur croissante avec l’avancée du programme d’AP. Aucune différence significative a été retrouvée.

Parmi les 10 études, la moyenne des prix de loterie était de 809$ (SD ±1,440.21; range, $59–2,969). pour l’argent, la moyenne des paiements hebdomadaires était de $20.75 (SD=$14.25; range, $2.80–38.10).

Cette revue de littérature offre deux perspectives. Cela permet de rappeler au lecteurs d’études interventionnelles centrées sur l’AP de toujours garder à l’esprit de rechercher dans les articles si les sujets sont rémunérés pour leur participation. Ainsi, des sujets rémunérés semblent plus adhérer, ainsi il y a souvent un écart de participation entre ces études et la réalité des l’encadrement de l’AP.

Deuxièmement, plusieurs plans nationaux abordant l’AP à des fins de santé publiques abordait la question du remboursement de séances ou de licences fédérales. A la vue des résultats de la présente revue, on peut s’interroger sur la relative efficacité de telles mesures.

Strohacker K et al. The Impact of Incentives on Exercise Behavior: A Systematic Review of Randomized Controlled Trials ? Annal of Behavioral. Medicine. doi 10.1007/s12160-013-9577-4

No comments yet

Un commentaire ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :