Skip to content

Les systèmes d’orientation à l’activité physique au Royaume-Uni : efficacité et enseignements.

13/12/2014

Une revue de littérature francophone (accès libre) qui présente l’état des connaissances sur l’organisation de l’activité physique pour la santé au Royaume-Uni. J’ai rédigé cet article afin d’en présenter le contenu, l’évaluation, les intérêts/limites. Ce modèle est, à mon sens, faisable et adaptable en France (sous réserve de volonté politique).THIS IS ENGLAND

Voici quelques extraits, mais l’article est téléchargeable librement sur le site de la revue Santé Publique.

Introduction

L’activité physique (AP) dans l’organisation de la santé publique a une place croissante à tel point que l’AP est considérée comme une information importante à relever durant les consultations [1] … À ce titre, l’AP inclut l’exercice physique, les déplacements actifs et les pratiques sportives [2]… Au Royaume-Uni, dès les années 90, le Département de santé a sollicité l’association britannique des sciences du sport et de l’exercice afin d’élaborer des Systèmes d’orientation à l’AP (SOAP) (Exercise Referral Systems) à l’échelle nationale [19]. Ces SOAP ont pour objectif de développer des partenariats entre les milieux de santé et de l’AP. Leur construction est basée sur les principes de respect des individus visés et des professionnels, des aspects médico-légaux et s’établit en fonction de faits scientifiques et de bonnes pratiques.

Les objectifs de cette étude étaient d’évaluer l’efficacité des SOAP dans les domaines de la santé et médico-économique et d’identifier les facteurs associés à l’orientation, l’adhésion et la réussite des SOAP. Pour cela, un examen systématique des articles publiés a été réalisé.

Perspectives

Dans une perspective française de mise en place de SOAP pour lutter contre les effets délétères de l’inactivité physique, plusieurs enseignements pourraient être retenus des SOAP anglo-saxons. Dans l’organisation-même des SOAP, les points-clés transposables seraient : une organisation en amont à échelle nationale rassemblant les spécialistes de la santé, de l’AP et du droit ; une adéquation entre niveau de sévérité this-is-england-big-cropde l’état de santé des usagers et niveau de formation des professionnels de l’AP ; un faible coût pour l’usager et une démarche d’évaluation incluse dès la mise en place, basée sur les critères d’efficacité clinique, médico-économiques et sur l’identification des (non) répondants.

Bernard Paquito. « Les systèmes d’orientation à l’activité physique au Royaume-Uni : efficacité et enseignements », Santé Publique 5/ 2014 (Vol. 26), p. 647-654. www.cairn.info/revue-sante-publique-2014-5-page-647.htm.

No comments yet

Un commentaire ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :