Skip to content

Qu’est ce qui influence l’évaluation de la condition physique ?

11/10/2015

Isreal Halperin et al. viennent de publier une revue de littérature très riche d’enseignements. Par leur revue de littérature, ils décrivent de manière très étayée les variablesjoseph-gordon-levitt-in-movie-don-jon-2013 confondantes qui sont peu ou pas prises en compte dans le domaine de l’évaluation de la condition physique ou d’autres caractéristiques comme la force musculaire, l’équilibre….(Halperin, Pyne, & Martin, 2015) (accès libre à l’article).

Pourquoi est-ce important ? Si les lecteurs de littérature scientifique, les chercheurs, les Enseignants APA ou kinésiologues ne sont pas au fait de l’impact de ces facteurs, ils peuvent attribuer une progression à un test à leur prise en charge, alors qu’un ou plusieurs facteurs au moment de l’évaluation influencent la performance au test.

Généralement, les études dans le domaine de la physiologie de l’exercice contrôlent des facteurs comme : l’échauffement standardisé, la nutrition avent le test (e.g., caféine), le moment de la journée, l’âge, le sexe ou le sommeil. Mais les auteurs de cet article souhaitent mettre l’accent sur des facteurs souvent négligés.

  • Instructions pour réaliser le test
  • Le volume et la fréquence des encouragements verbaux
  • La connaissance du temps pour arriver à la fin de l’évaluation
  • Le nombre et le genre des personnes dans la salle d’évaluation
  • La musique jouée avant et pendant le test (voir un précédent article du blog sur cette thématique)
  • Les effets de la fatigue mentale

La lecture de cette revue est riche d’enseignement et souligne aussi que des indicateurs psychologiques sont influencés par ces facteurs confondants (e.g., fatigue & essoufflement perçu) mais aussi des marqueurs objectifs comme le recrutement de certaines fibres musculaires ou les réponses hormonales (Ronay & Hippel, 2010) (accès libre à l’article). Les auteurs décrivent des études fort intéressantes sur les effets de la présence d’une femme sur la prise de risque de skateboarders, ou sur la force développée par des étudiants …. ou l’augmentation significative à un test de force juste en ayant écouté de la musique avant le test…. Cet article souligne le besoin de fournir des efforts accrus dans le domaine de la recherche et de la pratique clinique pour standardiser au maximum, les conditions de passation des tests.

Halperin, I., Pyne, D. B., & Martin, D. T. (2015). Threats to Internal Validity in Exercise Science: A Review of Overlooked Confounding Variables. International Journal of Sports Physiology and Performance, 10(7), 823–829. http://doi.org/10.1123/ijspp.2014-0566

Ronay, R., & Hippel, W. von. (2010). The Presence of an Attractive Woman Elevates Testosterone and Physical Risk Taking in Young Men. Social Psychological and Personality Science, 1(1), 57–64. http://doi.org/10.1177/1948550609352807

No comments yet

Un commentaire ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :