Skip to content

Un sous-type de dépression clinique répond mieux à l’exercice physique

19/09/2016

Le dernier article présentait les définitions de deux sous-type de dépression, dont la dépression atypique. Rethorst et al. ont publié une analyse secondaire de l’essai clinique ‘TREAD’ (déjà présenté ici).

Ils concluent que les personnes diagnostiquées avec une dépression majeure, de sous-type ‘atypique’ répondent plus favorablement à un programme d’exercice physique aérobie équivalent à 150 minutes hebdomadaire durant 12 semaines.maxresdefault

Celles-ci représentaient 11% de l’échantillon. Cette information est la première du genre, à ma connaissance, et nécessite des réplications car la taille de l’échantillon est peu importante. En tout cas, cela offre de belles perspectives cliniques dans l’individualisation de l’exercice physique au niveau clinique.

Rethorst, C. D., Tu, J., Carmody, T. J., Greer, T. L., & Trivedi, M. H. (2016). Atypical depressive symptoms as a predictor of treatment response to exercise in Major Depressive Disorder. Journal of Affective Disorders, 200, 156–158. http://doi.org/10.1016/j.jad.2016.01.052

No comments yet

Un commentaire ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :