Skip to content

Les affects à la suite d’une 1er séance d’activité physique, un marqueur clinique pertinent ?

12/11/2016

L’équipe de Trivedi [1] a récemment publié une sous analyse de l’essai clinique TREAD. Rapidement, cet essai clinique incluait des adultes qui ne répondaient pas ou peu à un traitement par antidépresseur. Ils étaient répartis aléatoirement dans un groupe réalisant une dose d’activité physique (AP) équivalente aux recommandations (180 minutes hebdomadaires) ou dans un groupe réalisant une plus faible dose (45 minutes hebdomadaires) d’AP durant 12 semaines. Les participants réalisaient une AP supervisée dans les premières semaines puis de façon autonome par la suite.joker-empire-suicide-squad-cover-feature

Les auteurs ont investigué les questions suivantes : la réponse affective à la première séance de d’AP prédit-elle l’effet des interventions à 12 semaines, ce potentiel effet est-il modéré par la dose d’AP et l’adhésion au programme ?

A la suite de leur inclusion, les participants réalisaient la première séance d’AP (à intensité libre d’effort). Des la fin de celle-ci, ils répondaient au questionnaire : Positive and Negative Affect Scale (PANAS). Ainsi pour chacun, un score d’affect positif et négatif était obtenu, et un score composite (affect positif – affect négatif).

Le niveau de dépression était évalué de manière hebdomadaire par un clinicien (Inventaire de symptomatologie dépressive). Les auteurs classifiaient les participants comme répondant s’ils diminuaient leur score initial de 50 % et comme en rémission si le score était < 13.

Résultats : La réponse affective à la 1er séance d’AP prédisait :

  • une diminution du score de dépression
  • un taux plus élevé de répondant et de rémission en fin d’intervention
  • Ces résultats n’étaient retrouvés que chez les participants à l’intervention 180 minutes hebdomadaires d’AP.

Cette étude souligne l’impact prédicteur de la réponse affective à une première séance d’AP à intensité libre. Il pourrait donc avoir un intérêt à évaluer en pratique cette réponse affective afin d’anticiper ou d’identifier les patients potentiels moins répondeurs. Cette analyse mets aussi en lumière le rôle majeur des affects dans le cadre de l’AP pour la santé mentale. Elle rappelle aussi qu’une intensité d’effort libre, ou auto-choisie pourrait être cliniquement plus pertinente qu’une intensité de travail imposée (voir les 3 articles du blogue à ce sujet, ici, et ici).

La limite majeure de cette investigation réside dans le fait que les affect soient mesurés uniquement en fin de séance, or les étudent précédentes soulignent que c’est l’écart pré-, post-séance qui est le plus prédicteur, notamment de l’adhésion à un programme d’AP.

1. Suterwala AM, Rethorst CD, Carmody TJ, Greer TL, Grannemann BD, Jha M, et al. Affect Following First Exercise Session as a Predictor of Treatment Response in Depression. The Journal of Clinical Psychiatry. 2016 Aug 24;1036–42.

2 commentaires leave one →
  1. Rémy permalink
    14/11/2016 4:22

    Bonjour Paquito,

    merci pour ces articles, je trouve ce dernier particulièrement intéressant , il concerne un sujet qui me préoccupe depuis fort longtemps car c’est la méthode que j’utilise aux ACT depuis 8 ans. L’expérience de terrain vont dans le sens de cette étude, à savoir que:
    1. le vécu de la première séance APA va conditionner l’ensemble du programme, notamment en terme d’engagement
    2. L’utilisation de l’intensité libre sur cette première séance aura un impact majoritairement positif sur les objectifs thérapeutiques visés lors de ce programme.

    à bientôt

    • 14/11/2016 7:15

      Salut Rémy,
      Il est parfois assez complexe de rendre compte niveau recherche, de pratiques cliniques liées à l’activité physique.
      Merci de toujours lire ce blogue.
      Paquito

Un commentaire ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :