Aller au contenu principal

Augmenter l’utilisation des escaliers avec de simples signaux: cela fonctionne ?

26/11/2017

Le dernier article abordait la question de l’efficacité « nuancée » des techniques de nudging « manipulation douce » dans le domaine de l’activité physique et de la sédentarité. Des échanges avec plusieurs chercheurs (merci Zachary Zenko) ont débouché sur plusieurs autres lectures.

cite-de-la-peur-1994-11-gEn 2010, une revue systématique de la littérature a exploré la question des effets des « signaux facilitant une décision rapide » (point of decision prompts) sur l’utilisation des escaliers (Soler et al. 2010). Ces signaux sont considérés comme des informations motivationnelles, placées sur ou près des escaliers afin d’encourager les personnes à les utiliser. Ils peuvent être couplés ou non avec des modifications des cages d’escaliers (musique, couleurs…). Les auteurs ont distingué les études utilisant uniquement les « signaux facilitant une décision rapide » (15 études) et modifications de cage d’escalier.

Onze études demeuraient de bonne qualité pour les inclure dans les analyses statistiques. Les signes utilisés près ou sur les escaliers étaient : des empreintes de pas, des messages de santé, des messages motivationnels. L’utilisation des marches pré-intervention était comprise entre 1.7 et 39.7 % et l’intervention entraînait une utilisation comprise entre 4 et 42 %.

Les 11 études représentaient 21 interventions différentes (menées dans des endroits variés : gare, magasins…), 15 augmentaient significativement l’utilisation des escaliers contre 2 ayant des effets délétères. Le niveau initial d’utilisation des escaliers n’influençait pas les résultats.

Les interventions améliorant l’utilisation des escaliers avaient toutefois un effet relativement faible, majoritairement sous les 20% d’augmentation de fréquence à court terme.

Très peu de résultats étaient disponibles à propos de la prolongation des effets dans le temps ainsi que de la modification des cages d’escalier. Cette publication vient donc nuancer les résultats du précédant article. A la lecture du détail des interventions, les signaux « explicites » (ex message de santé) semblent plus nombreux en comparaison à uniquement l’utilisation de pas colorés au sol (implicites). Cette distinction explicite/implicite devrait nuancer le terme d’interventions dits de « nudging » car, à ma connaissance, cela correspond plus majoritairement à des interventions plus implicites.

Voir aussi un précédant article sur la promotion de l’utilisation des escaliers.

Soler, R. E., Leeks, K. D., Buchanan, L. R., Brownson, R. C., Heath, G. W., & Hopkins, D. H. (2010). Point-of-Decision Prompts to Increase Stair Use. American Journal of Preventive Medicine, 38(2), S292–S300. https://doi.org/10.1016/j.amepre.2009.10.028

Un commentaire ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :