Aller au contenu principal

Les personnes obèses tirent-elles des bénéfices psychologiques de la participation à une intervention d’activité physique ?

03/02/2018

Sur une idée originale d’Aurélie Baillot, Pre à l’Université du Québec en Outaouais, j’ai eu la chance de participer à un projet de revue de littérature systématique dans le but de répondre à la question inscrite dans le titre de cet article (Baillot et al., 2018). Elle a réuni une équipe pluridisciplinaire afin d’avoir différents points de vue et niveaux d’expertise. J’avoue que ma première réaction était peu enthousiaste : « cela a déjà du être publié » ; « on va crouler sous les articles »…tdecl

Dans la préparation du protocole, les variables psychologiques d’intérêt s’articulaient autours de :

  • la qualité de vie liée à la santé (physique et mentale)
  • le niveau de dépression & d’anxiété
  • l’image du corps.

Nous voulions inclure les interventions qui évaluaient un programme d’exercice physique isolément (c-a-d indépendamment d’interventions nutritionnelles, psychologiques …). Bien entendu, nous anticipions de pouvoir réaliser une série de méta-analyses afin de quantifier les effets, mais surtout identifier les modérateurs comme la durée du programme, l’intervention supervisée ou non, l’intensité de l’effort…

Ok, nous étions prết(e)s à nous lancer dans la recherche effrénée d’articles scientifiques anglopho- ou francophones.

Le résultat a été (plus que) décevant, uniquement 16 essais cliniques au total, trop peu d’études pour l’image de soi et l’anxiété. La majorité des interventions étaient supervisées, duraient moins de 16 semaines. Nos analyses ne nous ont pas permis de confirmer nos hypothèses sur les bénéfices psychologiques de l’activité physique.

Plusieurs constats :

  • la majorité des études incluaient un faible de nombre de participants (les deux études les grandes en terme de participants n’ont pas partagé leur résultats)
  • aucune étude visait initialement l’amélioration d’une composante psychologique
  • quasiment aucune étude ne rapportait la proportion de participants utilisant par exemple un antidépresseur ou un autre psychotrope (voir l’article de blogue à ce sujet)

Conclusion

Plus largement, les sciences de l’activité physique portent un vision inconditionnelle de l’exercice physique comme outils de perte/gestion de poids. Or il apparaît que l’impact potentiel psychologique n’est que très peu envisagé/testé. Cela a une conséquence méthodologique forte : les chercheurs portent leur(s) intérêt(s) sur des variables « physiologiques » ou « biologiques » qui nécessitent moins de participants d’étude pour obtenir « un effet statistique important ». En conséquence, ils mesurent quand même une ou des variables psychologiques (on se demande pourquoi parfois) mais ils manquent systématiquement de puissance statistique pour discriminer un potentiel effet. Autrement dit les variables psychologiques sont toujours au second plan ! Il y a un besoin important d’études interventionnelles PLURIDISCIPLINAIRES dédiées aux questions des effets psychologiques de l’activité physique.

Cette revue doit aussi amener les lecteurs à examiner l’écart entre la communication à propos des effets de l’exercice physique et les données probantes. Le mouvement « exercise is medicine » en est la première victime/complice. L’activité physique n’est pas une pilule magique, mais les chercheurs dans le domaine de l’activité physique peuvent être victime du biais d’allégeance, biais très décrit dans l’évaluation des psychothérapies pas exemple (plus d’informations ICI ou LA).

Pour les curieux, l’article est disponible ici.

Baillot, A., Saunders, S., Brunet, J., Romain, A. J., Trottier, A., & Bernard, P. (2018). A systematic review and meta-analysis of the effect of exercise on psychosocial outcomes in adults with obesity: A call for more research. Mental Health and Physical Activity, 14, 1–10. https://doi.org/10.1016/j.mhpa.2017.12.004

No comments yet

Un commentaire ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :