Aller au contenu principal

Activité physique et santé mentale, une conférence en ligne grand public et une seconde pour les cliniciens – étudiants – chercheurs

21/02/2018

Il y a peu, j’ai eu l’occasion de pouvoir réaliser une conférence pour le grand public, intitulée S’asseoir moins et bouger plus pour se sentir mieux dans sa tête, une première pour moi, sur la question des relations entre activité physique, sédentarité et santé mentale. Celle-ci a fait l’objet d’un enregistrement grâce aux moyens de l’Institut Universitaire de Santé Mentale de Montréal (IUSMM) (merci). Elle fait partie des conférences Fernand-Seguin organisées par le centre de rechercher de l’IUSMM.

En se basant sur des études scientifiques, la présentation répondait aux questions suivantes:

  • Comment l’activité physique influence le bien être psychologique des canadiens ?
  • Quel domaine d’activité physique est associé au bonheur ?
  • Faut-il être en santé et bouger beaucoup pour être mieux dans sa peau ?
  • Est-ce que l’activité physique peut aider les personnes touchées par la dépression, l’anxiété ou des troubles psychotiques ?
  • Quels sont les bénéfices de l’activité physique pour un enfant avec un trouble du développement ?

https://livestream.com/accounts/2986981/events/8027734/videos/170298945/player?width=640&height=360&enableInfo=true&defaultDrawer=&autoPlay=true&mute=false

Par la suite, un webinaire organisé par le Réseau de recherche en santé des populations du Québec et Qualaxia (la partie du Réseau dédiée à la santé mentale) : L’activité physique : une stratégie pour promouvoir la santé mentale, prévenir et traiter les troubles mentaux. Animé par G. Moullec, I.Doré présentait l’approche conceptuelle de la santé mentale, les relations entre la santé mentale positive et différentes composantes de l’activité physique, suivi par un point sur la question des bénéfices connus de l’exercice physique chez les personnes aux prises avec un trouble mental. Pour finir, AJ Romain traite des questions de facteurs associés aux changements des habitudes de vie dans un contexte de troubles schizophrénique. Cette seconde vidéo vise plus un public de cliniciens, étudiants (STAPS, kinésiologie, santé publique, psychologie de la santé…) et chercheurs.

N’hésitez pas à les partager et à laisser des commentaires – critiques pour améliorer les suivantes.

Publicités
No comments yet

Un commentaire ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :