Aller au contenu principal

Les populations sont plus actives dans les pays égalitaires

18/05/2019

Un article de Nature (Althoff et al. 2017) utilisait des données issues d’une application comptabilisant le nombre de pas quotidien chez plus de 700000 personnes issues de plus de 46 pays différents, dont 90 % étaient des pays développés économiquement. Ils ont « croisé » ces données avec l’indice de Gini. Selon Wikipédia, « Ce coefficient est utilisé pour mesurer l’inégalité des revenus dans un pays. … Le coefficient de Gini est un nombre variant de 0 à 1, où 0 signifie l’égalité parfaite et 1 signifie une inégalité parfaite (une seule personne dispose de tous les revenus et toutes les autres n’ont aucun revenu).                                                                                                     Capture du 2019-05-18 19-03-10

Dans les pays où les inégalités sont plus fortes, les personnes réalisaient un nombre de pas quotidiens plus faibles. Plus le niveau d’inégalité semblait important et plus les femmes réalisaient encore d’activité physique que les hommes. Autrement dit, l’inégalité au sein d’un pays affecte négativement encore plus l’activité physique des femmes.

Lorsque les chercheurs comparaient la contribution des inégalités et de l’activité physique sur la prévalence d’obésité, ces deux facteurs étaient associés mais le niveau d’inégalité avait une force explicative plus importante.

Capture du 2019-05-18 19-03-29L’équipe de chercheur portait aussi son intérêt sur le rôle de la « facilité à marcher » (walkability) au sein de 69 villes américaines et leur lien avec les inégalités et le nombre de pas. Un niveau de « facilité à marcher » élevé était retrouvé dans les villes les plus égalitaires, et nécessairement le nombre de pas était lui aussi plus élevé.

Cette étude de grande qualité souligne le lien ténu entre égalité au sein d’un pays et activité physique mais rappelle aussi que les efforts pourraient plus fournis pour réduire les inégalités (versus augmenter l’activité physique) afin de diminuer la prévalence de l’obésité. Elle met en exergue la place de l’urbanisme dans la lutte contre les conséquences des inégalités et l’inactivité physique.

l-egalite-c-est-la-sante-et-l-amour-aussiPour les lecteurs qui veulent approfondir la question, deux conseils de lecture : 1) le livre de Kate Pickett, Richard Wilkinson traduit en France et au Québec sous les titres : Pourquoi l’égalité est meilleure pour tous (Éditions les petits matins),  L’égalité, c’est mieux (Ecosociété)

Pour les lecteurs qui veulent quelque chose de facile à lire : L’égalité c’est la santé (Fakir éditions ), un entretien entre Wilkinson l’auteur du livre précédent et Francois Ruffin

Althoff, T., Sosič, R., Hicks, J. L., King, A. C., Delp, S. L., & Leskovec, J. (2017). Large-scale physical activity data reveal worldwide activity inequality. Nature, 547(7663), 336–339. https://doi.org/10.1038/nature23018 

Publicités
No comments yet

Un commentaire ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :