Aller au contenu principal

Augmenter l’utilisation des escaliers avec de simples signaux: cela fonctionne ? (suite)

05/12/2017

19869288Une étude française parue le mois dernier s’intéresse à la question des signaux dans les escaliers pour mobiliser les utilisateurs (Allais et al. 2017). La rédaction et la méthode de l’article est remarquable. Les auteurs ont, chose rare, inclus une vidéo au sein de l’article en ligne rendant aisée la compréhension de leur méthode.

Au sein de trois stations de métro comparables (dont 1 contrôle), ils ont mis en place une étude interventionnelle de trois semaines, entre avril et Juillet 2014 pour tenter de répondre aux questions suivantes :

  1. les « signaux facilitant une décision rapide » augmentent-ils la fréquence individuelle d’utilisation des escaliers ;
  2. ce changement est-il persistant sur le temps ? ;
  3. les effets varient-ils en fonction du type de message (c-a-d faible coût immédiat versus bénéfices futurs [voir les photographies]).

Cette étude a deux avantages majeurs par rapport aux précédentes publications : les chercheurs ont ciblé les utilisateurs prenant moins de 2 fois les escaliers les 2 premières semaines sans intervention, à l’aide d’un logiciel dédié analysant les vidéos. Ainsi, les résultats sont basés sur des utilisateurs précis et non simplement une fréquence générale d’utilisation. Second intérêt, l’intervention et les mesures se déroulaient sur 3 (intervention) +3 (suivi) semaines, pouvant ainsi réellement mesurer un changement « réel » d’habitude.

Résultats: La proportion d’augmentation de l’utilisation des escaliers était respectivement de 9 et 4 % pour la station avec le message « faible coût » versus « bénéfice », puis chute de 22 et 54 % post intervention.Capture du 2017-12-03 19-37-31

Les auteurs soulignent que l’intervention entraîne une augmentation de l’utilisation des escaliers quasi immédiat, mais cet effet décroît déjà après une semaine. Dans le meilleur des cas, l’effet perdurait plus légèrement deux semaines post-intervention. Il apparaît que les signaux dans l’escalier ne favorisent pas un changement d’habitude.

Les auteurs suggèrent qu’une intervention plus longue, pourrait augmenter l’exposition aux signaux et ainsi peut être modifier le comportement des utilisateurs. Cette étude expérimentale souligne l’intérêt et les limites de ce type d’intervention. Si les effets immédiats semblent souvent retrouvés, à la suite de la mise en place de ces signaux, ils apparaissent comme momentanés. A titre d’exemple, dans la dernière revue systématique sur ce sujet, Bauman et al. 2017 ne trouvent pas que l’efficacité est majorée dans les interventions plus longues (inclusion des études jusque 2014). Ils « militent » même pour un déploiement national d’installation de « signaux facilitant une décision rapide » au sein des bâtiments ou transport en commun. A la vue, des trois derniers articles du blogue, cela pourrait être discutable, surtout que l’évaluation économique de ce type d’intervention pourrait demeurer très ardue.

  • Allais, O., Bazoche, P., & Teyssier, S. (2017). Getting more people on the stairs: The impact of point-of-decision prompts. Social Science & Medicine, 192, 18–27. https://doi.org/10.1016/j.socscimed.2017.09.006
  • Bauman, A., Milton, K., Kariuki, M., Fedel, K., & Lewicka, M. (2017). Is there sufficient evidence regarding signage-based stair use interventions? A sequential meta-analysis. BMJ Open, 7(11), e012459. https://doi.org/10.1136/bmjopen-2016-012459
Publicités
No comments yet

Un commentaire ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :